Français et IEF: notre programme inspiré Charlotte Mason

L'étude de la langue française avec la pédagogie Charlotte Mason: comment procéder? Quelles sont les objectifs, les méthodes d'apprentissages? Voici une synthèse des principes de base.

Français et IEF: notre programme inspiré Charlotte Mason


Apprendre le français sans QCM, textes à trous, questions de compréhension compliquées, c'est possible? --> OUI!!!
Je continue sur ma lancée d'articles pédagogiques: aujourd'hui je vous propose une synthèse sur l'étude de la langue: comment étudier le français avec la pédagogie Charlotte Mason? Certains points méritent d'être développés, et le seront plus tard, cet article est une première approche pour se familiariser avec la méthode.


Lecture

Beaucoup de "living books" = des livres vivants
C'est à dire des livres, de fiction ou non,  inspirants, bons pour l'esprit et l'imagination, très bien écrits par un auteur passionné et passionant.
Le blog Apprendre autrement a publié un article très complet sur ce sujet.
J'essaie moi-même de tenir la liste des living books qui me semblent répondre à mes exigences en la matière sur chaque thème.


Narration

L'art de redire avec ses propres mots, (et  non pas "répéter mot à mot"), indissociable des living books,  la narration est considérée comme la pierre angulaire d'une éducation Mason
Charlotte Mason préconisait qu'elle soit orale jusque l'âge de 10 ans. Ensuite, en fonction des compétences de l'enfant, elle peut être pratiquée en partie ou totalité à l'écrit.
Cette pratique nécessite un article complet (c'est prévu). En attendant vous pouvez consulter l'ABC de Charlotte Mason à la rubrique narration pour des liens vers des articles de qualité sur d'autres blogs.



Récitation

De la poésie, bien sûr! Mais pas seulement.Charlotte Mason, en tant que chrétienne, attendait évidemment que les enfants connaissent des passages des Écritures. Les croyants d'autres confessions peuvent sans difficulté s'adapter avec leurs propres sources.
Et les athées? Il me semble que connaître quelques passages extraits de la Bible ne peut pas nuire à la culture générale. On peut varier avec des extraits de récits mythologiques pour équilibrer. Pourquoi pas apprendre quelques citations célèbres d'auteurs ou de philosophes? Des dictons de sagesse populaire? Ou des extraits littéraires classiques?


Apprentissage de la lecture

Je ne suis pas concernée pour le moment, mes loulous sont tous trop grands ou trop petits. Donc j'avoue n'avoir pas  vraiment creusé le sujet... Mais en gros, j'ai retenu que Mason visait avant tout à élargir le vocabulaire afin que l'enfant puisse très vite lire des textes de qualité. Le code serait fourni au fur et à mesure des besoins. Si quelqu'un.e a un article en vue sur le sujet: faites-moi signe!


Recopie

À partir de 7 ans environ, c'est la première pratique de l'écriture. Il s'agit de recopier un passage littéraire ( et surtout pas une bête liste de mots)
La technique: l'enfant regarde le mot attentivement puis il ferme les yeux. Il doit pouvoir visualiser une image du mot, comme s'il l'avait photographié mentalement. Puis, il l'écrit de mémoire.
L'exercice est court, 10 à 15 minutes au grand maximum. Il s'agit de savoir  écrire environ deux lignes, pas un paragraphe complet. L'accent est mis sur la qualité, pas sur la quantité: une belle écriture, pas de faute, de rature ni de repentir.
On peut, pour motiver l'enfant lui faire par exemple recopier chaque jour deux lignes d'une poésie ou d'un texte qu'il aime sur un beau papier. Lorsque le texte est complet: il est possible de le décorer, de le plastifier, ou de l'afficher.


Orthographe et dictée

Comme pour la recopie, l'enfant doit être capable de se construire une image mentale des mots: observer, fermer les yeux, épeler, tracer le mot dans l'air avec son doigt... chacun a son petit truc qui fonctionne, il faut trouver ce qui vous convient.
Préparation de la dictée:
  • étudier le passage à dicter
  • repérer les passages difficiles, les expliquer et se concentrer sur leur apprentissages
  • les mots peuvent être étudiés avant la dictée, et même copiés si besoin.
Méthode de dictée:
  • on dicte les phrases une par une
  • on ne les répète pas
  • on suggère la ponctuation afin que l'enfant apprenne à la mettre lui-même
  • en cas d'erreur: on cache l'orthographe fautive avec un bout de papier ou un coup de souris correctrice. Surtout pas de stylo rouge! Cela ne fait que mettre la faute en évidence et celle-ci va "s'imprimer" plus durablement dans le cerveau de l'enfant. On veut au contraire qu'il soit le moins possible en contact avec la mauvaise écriture.
  • on revient ensuite sur les erreurs et on réfléchit à comment cela pourrait s'écrire et pourquoi.


Rédaction

Avant 9 ans:
  • elle peut être en lien avec la narration, on peut demander à l'enfant d'en écrire une partie
  • l'enfant peut faire le récit d'un voyage, une sortie, peut écrire quelques phrases sur sa dernière leçon d'histoire ou sur tout autre sujet qui l'inspire...
  • dans tous les cas, on évite les consignes trop réductrices
Avec l'âge, les narrations se feront de plus en plus à l'écrit, le passage narration --> rédaction se fera assez naturellement chez l'enfant à qui on n'a pas imposé de structures trop rigides.


Grammaire

Charlotte Mason préconisait de rester simple avant l'âge de 10 ans. La grammaire pourrait se résumer à l'étude logique de la phrase et de la place /du rôle des mots au sein de celle-ci. Il faut donc déjà savoir ce qu'est une phrase avant d'en étudier les composantes. Pour le moment, nous allons surtout nous concentrer sur les deux principales "tribus de mots" croisées dans La Grammaire est une chanson douce: les noms et les verbes (et aussi la  fonction sujet).

Cet article vous a plu? Partagez-le!

REJOINDRE LA CONVERSATION

    Commentaires

0 commentaires:

Publier un commentaire