Organisation, ief et famille nombreuse : nos routines


Alors, oui, j'avais prévu un super planning qui déchirait tout... Sauf que vu mon état actuel, je suis absolument incapable de m'y tenir. Alors on s'est adapté. Parce que peu importe ma lutte contre la dépression, les enfants, eux, ont besoin de leurs apprentissages. Et il y a Minichou qui grandit, ne fait quasi plus de siestes et est très demandeur de mon temps. Alors on a mis en place une série de rituels qui ciblent leurs grosses difficultés que les grands peuvent gérer plus ou moins seuls pour s'occuper le temps que je gère le bébé d'amour ou le lave-vaisselle, ou les deux à la fois. (La mère au foyer étant multi-tâches, comme chacun sait).



Une série de calcul posé

Un par signe, de difficulté adaptée à leurs niveaux respectifs, qu'ils corrigent ensuite à la calculatrice. La méthode de résolution est selon leur choix : classique, timbres Montessori, réglettes Cuisenaire, base de dix ou planche à calculer Lyons, chacun s'approprie les outils à sa guise.


Ressources et matériel:

Base de dix Wesco

réglettes Cuisenaire sur Amazon

Planche à calculer Lyons
Pour les miens, ça n'a pas été très efficace, mais il existe ces gabarits d'opérations que je trouve bien faits sur le cartable fantastique

Une dictée 

Elle peut prendre des formes variées : dictée de mots, préparée, en lien avec la leçon du livre de français ou tirée d'un extrait de notre support de littérature suivant les moments... Poussinou apprécie aussi beaucoup les dictées muettes avec l'alphabet mobile. On mixe les méthodes au gré des humeurs et des besoins.

Ressources et matériel:

Alphabet mobile 123Montessori

Les dictées du Berthou CM1, consultables sur des manuels anciens

Une analyse de phrase

auto-corrigée façon Montessori. Je suis interpelée régulièrement pour expliquer les erreurs.

Ressources (entre autres) sur :
http://www.participassions.org/view.php?uid=843
http://www.participassions.org/view.php?uid=844

Une analyse logique pour Poussinette.

On fait là de la grammaire "à l'ancienne", pas de prédicat, complément de verbe / phrase et autres fadaises : on cherche les propositions, verbes, sujets, compléments d'objets, circonstanciels etc....


Une page de son cahier d'écriture pour Poussinou (qui progresse)

Cahiers d'écriture méthode Dumont sur Amazon

Une transposition singulier --> pluriel

Parce que ça n'a l'air de rien, mais qu'est-ce que ça leur donne du mal ces chaînes d'accords...


Une conjugaison

à choisir dans le tableau de verbes, on réfléchit ensemble au tableau blanc : quel groupe, quelles terminaisons, qu'est-ce qui risque de changer dans le radical...? On récite les conjugaisons attendues oralement, puis on se lance à l'écrit. Ensuite : auto-correction grâce au Bescherelle avant de me présenter le résultat final.

Bescherelle des conjugaisons, indispensable! (lien Amazon)


Lecture autonome.

En ce moment, Poussinette dévore Alice au Pays des Merveilles, tandis que Poussinou se passionne pour Jules Verne.

Les leçons de français

Poussinette suit toujours la progression de son Berthou, lentement mais surement...
Poussinou... c'est compliqué. On tâtonne encore beaucoup, on grapille à droite à gauche... Je viens de télécharger le fichier d'étude de la langue du blog doublecasquette : il est inspiré des manuels anciens, prêt à l'emploi. On verra ce que ça donne.

En maths

Après l'échec cuisant de la pourtant très à la mode méthode de Singapour, cela fait désormais presqu'un an que nous suivons la progression de la méthode Lyons avec plaisir et succès.



Durant ce temps

j'ai généralement fini de faire mes corvées ménagères. On occupe Minichou au mieux en lui proposant des activités qu'il peut faire à nos côtés dans la chaise haute (du dessin, de la patouille, un jeu Spielgaben...), ou on le laisse libre dans la salle IEF où il a son coin jeu et lecture.

Enfin, il est midi, 

nous finissons avec une lecture-narration. En ce moment, nous nous régalons avec les aventures des Chevaliers de la Table Ronde. Nous étudions le Moyen-Âge, et j'ai donc décidé que notre programme de littérature serait médiéval aussi, pour qu'ils s'imprègnent mieux de l'ambiance de l'époque. C'est un succès! Ils adorent! Gauvain et Lancelot font désormais régulièrement irruption dans leurs jeux.

La Légende du roi Arthur aux éditions Usborne (lien Amazon)



Ensuite... on mange! Puis vient le temps calme : bébé à la sieste, maman recharge ses batteries à grands coups de caféine, c'est aussi éventuellement l'heure où les copines passent me dire bonjour. Les enfants jouent dans une chambre ou dehors suivant le temps et l'humeur.

L'après-midi se passe ensuite en activités diverses, scolaires ou pas : leçons, arts plastiques, lapbooking, cartographie, cuisine, promenades, musique etc... Jusqu'à l'heure du goûter. Ils ont ensuite l'autorisation de regarder la télé, le plus souvent ils se jettent sur un DVD de C'est pas sorcier ou sur Netflix tandis que j'entame mes routines du soir (douches, repas, lessives...)

Coffret C'est pas sorcier (lien Amazon)



Voilà à quoi ressemble une journée-type chez nous depuis la rentrée 2016. Peut-être y puiserez-vous de l'inspiration pour créer la vôtre, ou alors vous avez des suggestions pour améliorer la mienne? Je vous écoute! :-)

EnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrer

Cet article vous a plu? Partagez-le!

JOIN CONVERSATION

8 commentaires:

  1. Coucou.
    Merci pour ce partage .
    Petite question annexe : comment comptes-tu gérer la question de la grammaire " à l'ancienne" avec l'IA ?
    Au vu des attendus de fin de cycle qui sont bien partis pour nous être imposés ...
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui peut le plus, peut le moins... :-) Lorsqu'ils maitriseront parfaitement la "vraie" grammaire, il ne sera pas bien compliqué d'introduire les nouvelles terminologies si nécessaire (s'ils souhaitent passer le brevet par exemple, ou s'ils devaient être rescolarisés pour un quelconque motif).

      Je ne me préoccupe absolument pas des attendus de fin de cycles. Je ne conseille pas de faire comme moi, hein, mais moi je retiens juste qu'est réaffirmée notre liberté pédagogique, que les contrôles vérifient la réalité de l'instruction et une progression d'une année à l'autre et qu'on doit atteindre le socle à 16 ans. C'est en ce sens que je prévois de rédiger mon compte-rendu annuel et mener mon entretien. Et je leur rappellerai que les exercices proposés ne sont que des exercices, pas des évaluations : ils ne peuvent donc pas être prétexte à une quelconque sanction. Pas ma faute si leurs textes affirment tout et son contraire. :-)

      Supprimer
  2. Ok ;)
    Mon idée est assez proche, je travaille à ma façon , mais en leur " traduisant " ladite façon ;)
    Bonne soirée .

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce partage qui ne manquera pas d'intéresser d'autres mamans sans école !
    Si tu veux sur mon blog tu as d'autres dictées muettes : http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/search/label/Dict%C3%A9es%20muettes
    Pour l'organisation du midi, je me débrouille pour cuisiner peu, récupérer les plats d'autres jours (cuisine en plus grande quantité), une copine congele après avoir préparé différents plats complets le dimanche. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce lien, je vais l'ajouter :-)
      J'adorerais arriver à cuisiner une fois pour toute la semaine mais je n'ai pas encore trouvé le truc pour y parvenir. Alors que je suis plutôt bien équipée pour ça... Juste pas encore assez organisée. :-p Du coup, c'est souvent opération restes le midi, ou des trucs super rapides (heureusement que mes loulous adoooorent les pâtes au ketchup gruyère hahaha).

      Supprimer
    2. Le midi, nous c'est tout simple : un grand plateau de fruits, et chacun y pioche ce qui lui convient... Aucune préparation, vaisselle réduite à l'épluche-légume et à quelques couteaux, et simplement un coup d'éponge à passer sur la table !!

      Supprimer
    3. Ha oui, simple et efficace en effet. ^_^

      Supprimer
  4. Je trouve ça formidable d'arriver à caser presque tout le programme scolaire dans la matinée. Quelle liberté d'apprentissages autres pendant le reste du temps. Quelle ouverture au monde et une écoute libre de sa curiosité!
    Je me souviens avec plaisir de mes années d'école mais il est vrai que l'ennui était de mise et la liberté très réduite.

    RépondreSupprimer