L'histoire en un coup d'oeil grâce au Livre des Siècles de Charlotte Mason

Qu'est-ce que c'est?
Et surtout: qu'est-ce que ce n'est pas?
En effet, comme je l'évoque rapidement dans l'article sur notre planning 2016, ce que nous avions mis en place jusque là ne nous convenait pas à l'usage.
J'avais trouvé l'inspiration sur divers blogs, j'avais trouvé ça génial comme concept et je me suis empressée de chercher tout un tas de modèles plus raffinés les uns que les autres, j'ai imprimé des tas de pages des différentes sections à remplir, et on a passé une après-midi à tout bien trier et ranger dans de gros classeurs.
Vous sentez venir le gag? Et bien oui, le tout est bien trop lourd, complexe, pas accessible pour des enfants, pas attrayant pour deux sous...

Fail!...
De plus, et là je m'étais souvent posé la question j'aurais sans doute du réagir plus tôt: cela tendait à faire doublon avec la frise chronologique qui est affichée sur les murs de notre "école-maison".
Parce qu'en effet, d'après ce qu'on voit communément sur la blogosphère, le livre des siècles se présente le plus souvent sous la forme du ligne du temps ("timeline") sur laquelle on vient placer les repères chronologiques des grands évènements.
Ces livres sont beaux, bien faits, et évidemment plein d'intérêt.
Mais ce ne sont pas des Livres des Siècles au sens Charlotte Mason du terme.
C'est un article du blog américain Charlotte Mason Institute qui m'a fait comprendre mon erreur: comme beaucoup, je me suis contentée de ressources de seconde main au lieu d'aller chercher les infos à la source! Depuis, j'ai lu attentivement les sites les plus sérieux à ce sujet, en particulier les archives des Parents Review sur Ambleside Online, et le concept de Livre des Siècles me semble tellement plus clair! C'est à la fois beaucoup plus simple (dans sa forme) et plus ambitieux (dans les objectifs) qu'une simple ligne du temps.
Si mes traductions à la louche ne vous effraient pas trop, voici un (pas si) petit résumé de mes lectures!


Comment faire un livre des siècles?



L'objet: quel type de livre?

  • Les Livres des Siècles ont été introduits sous ce nom dans les programmes des écoles Mason en 1915.
  • Auparavant, depuis 1906, il existait les "Museum Notebook": carnet de notes dans lesquels chaque page représentait un siècle  et dans lesquels on pouvait dessiner les objets observés dans les musées et prendre quelques notes des principaux évènements.
  • Les Livres des Siècles vendus à l'époque comportent 48 feuilles (= 96 pages).
  • Le livre alterne pages lignées et pages blanches, une sur deux.


La partie "cartes"

  • Les 10 dernières pages sont réservées pour y dessiner des petites cartes des différents pays évoqués dans le livre.
  • Sur les pages lignées opposées aux cartes, on peut écrire une courte description de l'histoire illustrée par la carte ou préciser le siècle auquel cette carte fait référence.
  • Le choix des cartes à dessiner appartient au propriétaire du livre.


Les périodes préhistoriques

  • On reprend le livre depuis le début
  • En haut de la première page lignée on écrit "Les périodes préhistoriques"
  • Ensuite, on peut détailler la liste des 4 périodes (paléolithique, néolithique, âge de bronze, âge de fer) en précisant bien ce que chacune recouvre et signifie car les définitions peuvent varier d'un pays à l'autre.
  • De l'autre côté de la page lignée, on écrit "Période paléolithique"
  • C'est ici que l'on pourra noter toutes sortes d'infos au sujet de cette période
  • Les pages suivantes servent aux illustrations selon différents thèmes (exemples: dessins de silex, vestiges, outils, harpons, art pariétal etc...)
  • Ensuite, on fait la même chose pour la période néolithique et les suivantes: cela permet de voir par exemple l'évolution des outils à travers les âges.


La partie "Histoire"

  • Retour à la 12e page en partant de la fin.
  • Entre les 2 premières lignes du haut, écrire en gros "XXe siècle" (ou 20e, si vous êtes allergiques aux chiffres romains)
  • Il faut alors remonter le cahier à rebours et noter à chaque fois "XIXe siècle", XVIIIe siècle, etc... jusqu'à Ier siècle
  • Ensuite on continue mais dans l'ordre croissant: Ier siècle avant Jésus-Christ, IIe siècle av. JC, IIIe siècle av. JC...etc jusqu'au 54e siècle avant Jésus-Christ.
  • Normalement il reste alors 5 pages, mais vu qu'une fois remonté si loin dans l'histoire on a beaucoup moins d'infos, on peut se permettre de regrouper 10 siècles par page.
  • Donc on note: 64e au 55e siècle avant Jésus-Christ, 74e au 65 siècle avant Jésus-Christ, 84e au 75e siècle avant Jésus-Christ, 94e au 85e siècle avant Jésus-christ, 104e au 95e siècle avant Jésus-Christ.
  • Nous avons désormais une page lignée pour chaque siècle (sauf les 5 dernières suscitées donc) sur laquelle nous allons reporter les faits marquants, et pour chacune, en face, une page blanche pour y dessiner nos illustrations.
  • Chaque page contient 23 lignes, dont 2 ont été prises par les titres, on en passe encore une sous le titre.
  • Il reste une ligne que l'on peut laisser libre en bas de page ou bien on peut tirer un trait en milieu de page pour marquer le milieu du siècle.
  • Il reste donc 20 lignes pour les dates.  Cela signifie que chaque ligne = 5 ans. Donc si par exemple on veut noter un évènement qui a eu lieu en l'an 3 du siècle, on le note au milieu de la première ligne (si on est après JC, sinon c'est milieu de la dernière ligne vu qu'on sera à rebours... vous me suivez???)


Voilà, maintenant on a un beau Livre des Siècles prêt à l'emploi.


Et qu'est-ce qu'on met dedans?

Hé bien: ce qu'on veut. Comme pour le journal de la nature, chacun est amené à s'approprier le Livre des Siècles et à en faire un objet très personnel au gré de ses intérêts, lectures, visites, sorties... Aucun cahier ne ressemble à un autre!
A priori, il semblerait que les cartes et la chronologie servent plutôt à noter les évènements majeurs. Les dessins quant à eux ont plutôt vocation à illustrer des artefacts, des objets du quotidiens. Cela permet de créer des connexions plus personnelles, plus concrètes avec l'histoire. C'est l'occasion de s'entrainer au dessin d'observation lors de visites dans les musés par exemple, ou sur des fouilles archéologiques etc... L'enfant est amené à faire des choix car une page par siècle, c'est peu! Cela va favoriser son esprit critique et de synthèse.
Les étudiants sont encouragés à choisir un objet qui leur tient à coeur et à illustrer son évolution au cours des siècles en le représentant à chaque page au même endroit: c'est une idée qui me plait!


Les avantages du Livre des Siècles

  • Il pose un cadre, aide la mémoire à fixer des évènements dont le souvenir pourrait se diluer avec le temps
  • Il permet de réunir et unifier divers sujets croisés au cours des leçons et lectures.
  • Il permet d'appréhender un siècle en un coup d'oeil, sans se noyer dans un flot de dates et informations diverses.
  • Il respecte l'enfant en tant qu'historien en l'amenant à faire ses propres choix quant aux dates et événements à retenir.
  • D'un point de vue pratique, il est compact, facile à transporter et manipuler.
  • Même si on ne retient pas la date précise de l'évènement, le Livre des Siècles étant visuel il aide à situer plus facilement les faits les uns par rapport aux autres.Certains parlent à ce sujet de "mapping history" --> une cartographie de l'histoire.
  • Il développe un esprit de communauté plutôt que de compétition: les enfants prennent plaisir à comparer leurs livres dés siècles respectifs et à découvrir et respecter les choix de chacun.

Bon, et concrètement, ça donne quoi?

Voici quelques exemples de livres des siècles glanées sur le web, cela vous aidera sans doute à mieux vous représenter de quoi il s'agit. (Oui, j'ai gardé les images pour la fin pour vous forcer à tout lire, c'était fourbe de ma part)



+ Une version tableau que je trouve très pratique mais dont je ne retrouve plus la source (j'avais télécharge tout le livre en pdf généralement les gens mettent l'adresse de leur site sur leurs docs, mais là non... Je retomberai bien dessus un de ces jours et je recréditerai en bonne et due forme)



En tableau encore (BOC payant mais quelques pages démo gratuites pour se faire une idée)

Ma version du livre des siècles à télécharger gratuitement et à imprimer


Ressources (en anglais)

Il me reste à espérer que cet article vous aide à ne pas faire les mêmes bêtises que moi, parce que je vous avoue que reprendre nos livres des siècles à zéro est contrariant, même après seulement 4 mois...
Et vous, vous tenez un livre des siècles? Comment ça se présente chez vous?
Enregistrer

Cet article vous a plu? Partagez-le!

JOIN CONVERSATION

7 commentaires:

  1. Coucou,

    Vraiment très intéressant!
    Je découvre Charlotte Mason!
    Je pense que je vais m'en inspirer.... Moi qui ai tant de mal avec l'histoire... C'est la pire des matières pour moi! Et les filles le sentent...
    Merci pour ce partage!
    Je pense le faire sur un cahier petit format par contre, les grands formats, elles n'adhèrent pas.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mis du temps à aimer l'histoire. Pour moi le déclic a été quand j'ai accroché aux docu-fictions et séries historiques, puis aux living books : j'ai besoin d'une trame narrative; :-)

      Supprimer
  2. Merci pour votre travail et vos partages, qui m'aident à préparer la 1ère rentrée ief pour mes filles!
    Delphine

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article très intéressant, comme d'habitude ;)
    Donc la version à télécharger est une nouvelle version?
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, A partir de quel âge débuter ce type d'approche ?
    merci bcp.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette description très précise de ce livre et en français 😋

    RépondreSupprimer